Arrêt du tabac : et si, jusqu’ici, vous n’aviez pas eu la bonne méthode ?

Pourquoi vous n’arrivez pas à vous arrêter ?

Souvent, les fumeurs ont un tas d’idées reçues sur la cigarette :

  • La cigarette me détend.
  • Je stresse quand je réalise que je n’ai plus beaucoup de cigarettes.
  • Quand j’ai arrêté de fumer, j’étais irritable.
  • La cigarette m’accompagne au quotidien.
  • Quand je traverse des périodes compliquées, la cigarette m’aide à les surmonter.
  • J’ai peur de ressentir un manque en m’arrêtant.
  • J’ai peur de grossir si je m’arrête.
  • La nicotine est pour moi une dépendance physique, je ne peux pas arrêter.
  • Je n’arrive pas à m’imaginer sans la cigarette.

Et par dessus tout, la peur d’échouer vous hante. Après tout, pourquoi y arriveriez-vous cette fois-ci alors que vous avez déjà essayé un tas de fois sans jamais y parvenir ?

Pour arrêter de fumer, vous avez testé les substituts nicotiniques, comme les patchs ou encore les chewing-gumsgommes antitabac à mâcher, la cigarette électronique, qui vous ont peut-être aidé à ralentir (ou pas), mais qui, finalement se sont avérés infructueux et vous ont amené à la fameuse rechute… Alors, pourquoi cette fois ?

Et si, jusqu’ici, vous n’aviez tout simplement pas eu la bonne méthode ?

Bien souvent, nous savons consciemment ce qui est bon pour nous mais nous ne parvenons pas à adopter les comportements qui vont avec.

Pour l’arrêt du tabac, c’est pareil :

C’est comme si vous aviez une partie qui savait pertinemment qu’il est urgent d’arrêter de fumer, et une autre qui vous faisait « oublier » toutes les raisons qui vous poussent à vouloir cesser de fumer et vous libérer de votre dépendance au tabac. La même partie qui vous incite à aller acheter ce paquet de cigarettes 10,50€ chez votre marchand de tabac et à en fumer toutes les cigarettes en un temps record…

Si vous vous retrouvez dans cette dualité, alors l’hypnose est faite pour vous.

En effet, sous hypnose, il est possible de mettre d’accord ces deux parties.

Mais rien ne se passera sans votre motivation !

Attention cependant, l’arrêt du tabac par hypnose n’est pas une solution magique ! Si vous n’êtes pas motivé pour l’arrêt du tabac et que vous venez « comme ça pour voir », cela ne fonctionnera pas.

L’hypnose est un outil puissant, certes, mais elle ne peut pas prendre le contrôle de votre cerveau pour autant (et heureusement !).

Par contre, si vous en avez marre de cet esclavage de consommation de tabac, de cette « dépendance« , « addiction » à la nicotine et si vous souhaitez devenir non-fumeur, alors vous êtes au bon endroit.

Terminons sur quelques chiffres :

  • Aujourd’hui, 1 fumeur/ 2 va mourir du tabac.
  • Le tabagisme est le premier facteur de risque de cancer du poumon, responsable de 8 cancers sur 10 chez les hommes (83%) et de 7 cancers sur 10 chez les femmes (69%) ( CIRC )
  • Le tabagisme passif provoque 3000 à 5000 morts par an (infarctus, cancers…)

MAIS

L’arrêt du tabac…

Après 20 minutes :

  • La tension artérielle, le pouls, la température des pieds et des mains redeviennent normaux

Après 24 heures :

  • Le monoxyde de carbone est complètement éliminé de l’organisme
  • Les poumons commencent à rejeter les résidus de fumée
  • Le risque de crise cardiaque diminue, l’odorat et le goût s’améliorent

Après 72 heures

  • Les bronches se relâchent, la respiration s’améliore
  • La capacité pulmonaire s’accroît
  •  L’énergie augmente

Entre 2 semaines et 3 mois :

  • La circulation sanguine s’améliore
  • La marche devient plus facile
  • Le fonctionnement des poumons peut s’améliorer jusqu’à 30%

Entre 1 et 9 mois :

  • La toux, la congestion nasale, la fatigue et l’essoufflement lié à la gêne respiratoire diminuent
  • La voix devient plus claire
  • Les cils vibratoires dans les poumons se régénèrent et la capacité de l’organisme, à éliminer le mucus, à purifier les poumons et à combattre l’infection, s’accroît considérablement
  • Le corps reprend de l’énergie

Après 1 an :

  • Le risque de maladie cardiovasculaire est réduit de moitié
  • Le risque, pour la femme, de contracter un cancer du col de l’utérus redevient comparable à celui d’une femme n’ayant jamais fumé

Après 5 ans :

  • Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, et de l’œsophage diminue de moitié, tout comme le taux de mortalité lié au cancer du poumon
  • Le risque d’accident vasculaire cérébral diminue et devient comparable à celui des non-fumeurs

Après 10 ans :

  • Le risque de mortalité lié au cancer du poumon est comparable à celui d’un non fumeur
  • Les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines
  • Le risque de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie et du pancréas diminue les cellules précancéreuses sont remplacées par des cellules saines
  • Les risques de cancer de la bouche, de la gorge, de l’œsophage, de la vessie et du pancréas diminuent

Après 15 ans :

  • Le risque d’accident coronarien est semblable à celui d’un non-fumeur

Alors cela peut valoir le coup de mettre d’accord ces deux parties… vous ne trouvez pas ?

Je fais partie du réseau ATH (Arrêt tabac hypnothérapeutes), et suis donc spécialisée dans le sevrage tabagique.

Notre méthode a fait ses preuves sur des milliers de fumeurs et arrête 70% des fumeurs.

N’hésitez pas à me contacter au 06.47.56.32.53 pour plus de renseignements. La prise de rendez-vous pour l’arrêt du tabac se fait uniquement sur appel téléphonique.

Pour en savoir plus sur le déroulement de mon accompagnement arrêt de tabac, je vous invite à cliquer ici.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile