Hypnose thérapeutique : tout savoir sur ses bienfaits

Lhypnose thérapeutique, plus communément appelée hypnothérapie, est à l’origine de nombreux mythes et fantasmes. Elle en fait rêver certains, tandis qu’elle en effraie d’autres…
Mais est-ce vraiment une pratique « magique » ? Peut-on prendre le contrôle sur vous ? Et surtout, quelles sont ses limites… ?

Je suis hypnothérapeute et je vous propose aujourd’hui de lever le voile sur les différents secrets de l’hypnose thérapeutique, mais aussi et surtout de vous livrer tout ce que vous devez savoir avant de sauter le pas.

Commençons d’abord par poser les bases :

L’hypnothérapie, c’est quoi ?

L’hypnose dite thérapeutique fait partie des thérapies brèves. Elle a pour vocation d’accompagner les personnes vers un mieux-être en travaillant directement avec l’inconscient.
Le praticien va, par sa voix, amener la personne qu’il accompagne vers ce qu’on appelle un « état modifié de conscience » pour pouvoir accéder à une partie plus inconsciente et ainsi induire des suggestions. Ces mêmes suggestions aideront celui qui les entend à trouver des solutions, ou à se raconter une différente version de son histoire pour pouvoir avancer et résoudre son problème.

Comment définir l’hypnose ?

D’après Milton Erickson, fondateur de l’Hypnose Ericksonienne, l’hypnose est « un état d’attention et de réceptivité intense avec une augmentation significative des réactions positives à une idée ou à un groupe d’idées ».

En d’autres termes, l’hypnose correspond à un état modifié de conscience. Nous expérimentons d’ailleurs naturellement cet état modifié plusieurs fois par jour, environ toutes les 90 minutes, comme lorsque nous visionnons un film ou lorsqu’on est « ailleurs », qu’on « rêvasse ». Ces différents états sont déjà considérés comme des états hypnotiques.
Ce qui signifie donc que tout le monde, sans exception, peut vivre un état d’hypnose. On y est tous « réceptifs », même si pour certaines personnes, cela demande un peu plus de travail (mais ce n’est qu’une question de minutes, tout au plus).

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

Le déroulement d’une séance d’hypnose type commence toujours par une discussion sur votre situation et ce qui vous pose problème, c’est ce qu’on appelle l’anamnèse.

Enfin a lieu l’induction (il existe plusieurs inductions et donc plusieurs manières d’amener quelqu’un sous hypnose), c’est le moment où le praticien amène la personne qu’il accompagne sous hypnose, on appelle également cela la « transe hypnotique ». Mais derrière ce mot effrayant se cache en fait un état très doux, qui amène souvent à une certaine relaxation. Les sensations pendant l’hypnose sont également légèrement modifiées.

Une fois la personne sous hypnose, on rentre enfin dans la phase de travail, aussi appelée « plateau thérapeutique ». Le thérapeute peut alors commencer à rentrer dans le vif du sujet en utilisant différentes techniques et approches (métaphores, suggestions, recadrage hypnotique…etc.).

Puis enfin a lieu le « réveil » (qui n’en est pas vraiment un car votre partie consciente était toujours bel et bien présente… et heureusement !). C’est en fait la réassociation du conscient et de l’inconscient, et la disparition de l’état hypnotique.

Que peut soigner l’hypnose ?

L’hypnose est très efficace pour arrêter de fumer, pour soigner les phobies, les problématiques liées au poids, les addictions, mais aussi pour la gestion du stress/anxiété, des peurs et des émotions en général. Également, elle a fait ses preuves pour le travail sur le développement de la confiance en soi.
Pour résumer, on peut dire que l’hypnothérapie est utile à chaque fois qu’on aimerait aller trouver des ressources pour affronter une situation et travailler dessus.

Attention cependant, le terme « soigner » est à utiliser avec précaution car il pourrait suggérer, à tord, que l’hypnothérapie fait partie du domaine médical.
L’hypnose est toutefois utilisée par certains professionnels de santé comme une alternative à l’anesthésie générale.

Quelle est la formation de l’hypnothérapeute ?

L’hypnothérapeute aura, la plupart du temps, suivi une formation en hypnose certifiante dans des écoles telles que Psynapse ou l’Arche afin d’obtenir le titre de praticien en hypnose.
Si vous souhaitez suivre une thérapie, je vous recommande toutefois de vous tourner vers des thérapeutes qui ont également une formation en hypnothérapie et en PNL (programmation neuro-linguistique), afin d’avoir un accompagnement plus solide et plus complet.

Pourquoi choisir l’Hypnose Ericksonienne ?

Il existe quatre différentes formes d’hypnose thérapeutique :

L’Hypnose dite « traditionnelle » ou « classique », qui se veut autoritaire. Elle est plus utilisée dans un contexte d’hypnose de spectacle mais certains de ses codes peuvent être emprunts dans les séances pour induire des suggestions directes.

L’Hypnose Ericksonienne, la plus utilisée en séances. Le thérapeute se place en « position basse », contrairement à l’Hypnose traditionnelle qui demande une « position haute ». L’Hypnose Ericksonienne souffre des préjugés de l’Hypnose classique, alors que ces deux disciplines sont très différentes.

La Nouvelle Hypnose, qui est une évolution de l’Hypnose traditionnelle et de l’Hypnose Ericksonienne. Elle est très utilisée en séances, la plupart des personnes formées en Hypnose Ericksonienne l’utilise aussi d’ailleurs.

L’Hypnose Humaniste, qui est la dernière en date. Dans cette forme d’hypnose, l’accompagné reste totalement conscient, on ne parle alors plus de dissociation conscient-inconscient.

L’hypnose ericksonienne a l’avantage d’aller toucher l’inconscient de la personne afin de travailler en profondeur sur des mécanismes et habitudes mis en place par la personne.

L’hypnose humaniste, quant à elle, travaille surtout sur le conscient. C’est donc à la personne de travailler principalement, et le thérapeute occupe surtout un rôle de guide. Cela peut être efficace dans certains cas, mais pour les problématiques très profondes et très ancrées, cela risque d’être infructueux.

Quelles sont les limites de l’hypnose ?

Voici d’abord ce que l’hypnothérapie n’est pas : un substitut à la médecine traditionnelle ou à un suivi psychologique et/ou psychiatrique.

Mon avis en tant qu’hypnothérapeute, c’est que l’hypnothérapie n’est pas une solution de facilité. Beaucoup de personnes pensent que l’hypnose pourra régler tous leurs problèmes en un temps record et avec un minimum d’efforts. Mais cette croyance est complètement fausse. Sans volonté et sans investissement de votre part, le travail ne fonctionnera pas.

Les avantages de l’hypnose :

L’hypnose est très douce (ce qui ne l’empêche pas d’agir efficacement).
Expérimenter un tel état de conscience est également perçu comme agréable pour la personne accompagnée.

– Tout comme le coaching, elle travaille avec le mental, mais avec des approches bien différentes : ici, c’est vous qui trouvez vos propres ressources à vos propres solutions. Même si l’hypnothérapeute est évidemment présent pour vous guider, vous poser les bonnes questions et vous apporter les bons conseils.

On peut apprendre très vite l’autohypnose pour expérimenter cet état soi-même.

– L’hypnose a très peu d’effets secondaires.

Quels sont les effets secondaires possibles d’une séance ?

Les seuls effets secondaires possibles sont :
– Avoir un léger mal de tête après la séance.
Se sentir encore un peu « sous hypnose » lors du réveil.

Dans les deux cas, n’hésitez pas à en informer votre praticien afin qu’il vous fasse doucement repartir sous hypnose pour faire un réveil plus en douceur qui devrait faire passer votre état second.

Il est également possible de se sentir fatigué à la fin d’une séance ou quelques jours après, mais c’est également signe que les changements mis en place avec la thérapeute sont en train de s’effectuer.

Quels sont les tarifs d’une séance d’hypnose ?

Les tarifs d’une séance d’hypnose varient selon la localisation. Mais en général, ils sont aux alentours de 60€ (en province) et oscillent entre 60 et 110€ en région parisienne.

Je propose mes séances à 70€ pour 1h30.

Au bout de combien de temps est efficace une séance d’hypnose ?

Il n’y a pas de réponse type à cette question.
L’hypnothérapie étant une thérapie brève, les effets d’une séance surviennent généralement entre quelques jours et quelques semaines. Mais parfois, cela peut prendre aussi plusieurs mois en fonction de la problématique de la personne.
Quoi qu’il en soit, l’hypnose fonctionnera toujours dans cette situation : si vous souhaitez vraiment travailler sur vous, vous voir évoluer et grandir.

Je vous invite à me contacter dès à présent ou lorsque votre projet de changement sera abouti pour prendre rendez-vous avec vous-même et découvrir l’hypnose.

Laisser un commentaire Annuler la réponse.

Quitter la version mobile